Louis G. épisode 4 : et là, c’est le drame…

Previously, in « La vie secrète de Louis G. » (épisode 3) :
Henriette avait déjà remonté l’échelle et s’asseyait sur le bord de la piscine. Une jeune femme, maillot orange, beaux yeux verts, poussée sans doute par le trouble qui venait d’agiter le milieu du bassin, les rejoignait dans le couloir :
– « Alors Henriette, vous en faites du bruit ! Que se passe-t-il ? »
Reniflant des petits hoquets visqueux, tout à sa panique, Louis faillit s’étrangler lorsqu’il la vit.
C’était Anaïs.

louis_apnee_01louis_apnee_02louis_apnee_03louis_apnee_04

Illustrations par Anne Desrivières.
La vie secrète de Louis G. est un cadavre exquis écrit et illustré à trois mains par trois copines.
Lire tous les épisodes

2 réponses à “Louis G. épisode 4 : et là, c’est le drame…”

  1. Bonjour,

    Riche idée! Je propose de participer…

    Je suis condamnée à l’attendre ici et laisser le chlore et autres vermines, meurtrir ma peau de crocodile.
    – Anaïs, avez vous déjà connu l’amour ? Celui qui défie les lois de la poussée d’Archimède ? Celui qui vous soulève, vous retourne? Celui qui agite chaque petite molécule d’eau qui composent vos fluides intérieurs, jusqu’à vous inonder de bonheur?
    – A vrai dire, je crois qu’on ne m’a jamais vraiment soulevée.
    – Ma pauvre fille, si vous aviez connu Gégé…Encore aujourd’hui, j’ai flotté, il…
    – Baaah, taisez vous Henriette !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :