Mon escargot en terre émaillée noir et blanc

Ou prendre son temps et soin de sa coquille. C’est ma toute première tentative d’émaillage (et premier modelage depuis des temps anciens). La technique : sur terre noire, passer 3 couches d’émail Black Lustre sur toute la surface de la bestiole, puis recouvrir la coquille de 5 couches d’émail blanc. Gratter ensuite à l’aide d’une baguette chinoise pour dessiner les petites lignes noires. Les fines bulles noires sont l’effet hasardeux de l’émail à la cuisson.

Une réponse à “Mon escargot en terre émaillée noir et blanc”

  1. […] du modelage de bêtes à plumes, à poils, à coquille et à écailles ! Mon premier fut un escargot noir et blanc, puis une chouette aux yeux grands ouverts, un lapin nain, un ours blanc, un pingouin à tête de […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :